Compteurs de cartes célèbres au Blackjack

Les experts du comptage de cartes sont célèbres pour avoir été bannis des casinos, certains ayant réussi à remporter des profits de plusieurs centaines de milliers de dollars.

Le étudiants du M.I.T

Equipe du MIT

Le coup le plus célèbre a été accompli par une équipe d’étudiants américains de l’institut de technologie du Massachusetts en 1996. Ces étudiants ont rencontré un tel succès qu’ils en ont rédigé un ouvrage : « Bringing down the House ». Les étudiants se sont répartis diverses méthodes de comptage, se répartissant aussi différents rôles pour passer inaperçus, pour constamment battre le donneur.

L’équipe des étudiants du MIT n’était pas constituée uniquement de compteurs de cartes, mais aussi de guetteurs et de gros joueurs, la meilleure stratégie pour leurrer le casino.

Les guetteurs étaient chargés de surveiller les tables et d’informer les joueurs quand le compte devenait positif, en utilisant des codes et signaux secrets. Les gros joueurs devaient alors miser des sommes importantes tant que le compte reste en leur faveur. Comme les guetteurs ne changent pas leur mise, ils sont très difficiles à identifier pour les casinos. Le système semble simple, mais est diablement efficace.

L’équipe MIT était constituée de nombreux experts en Blackjack, soutenue par une équipe « d’investisseurs » : en combinant les mises et les gains, l’équipe a pu gagner considérablement plus qu’un joueur isolé.

Cela peut sembler être une stratégie très simple, mais l’opération était risquée, et demandait des nerfs d’acier. L’équipe a aussi perdu de grosses sommes, qui auraient déstabilisé d’autres équipes, moins organisées. Mais la structure de l’équipe lui a permis, à terme, de construire un profit de plusieurs millions de dollars.

Al Francesco, le premier système "Big Player"

Al Francesco

La question se pose : comment une équipe de joueurs peut-elle rester inconnue tout en jouant légalement ? La réponse a été découverte par Al Francesco, et réside dans le concept du Gros Joueur (« Big Player »), qui a révolutionné le monde du Blackjack pour toujours.

Francesco a commencé à utiliser ces méthodes durant les années 1950, et remporta environ 5000$ par an en jouant aux cartes, une somme tout à fait conséquente pour l’époque. Découvert dans les années 60, Francesco s’est finalement fait interdire de tous les grands casinos.

Francesco a donc continué d’appliquer sa stratégie tant bien que mal en jouant de petites mises avec son frère au casino de Lake Tahoe.

La technique était simple : son frère comptant les cartes, Francesco ne misait rien si son frère misait 1$, et 100$ si son frère en misait 5. Lorsque l’heure du diner était arrivée, le donneur insistait pour qu’il joue un peu plus longtemps, pensant avoir affaire à un joueur tout au plus chanceux, et qui ne s’y connaissait guère en stratégies de Blackjack.

Francesco avait découvert que les casinos pouvaient être leurrés facilement par un compteur qui ne joue que de petites mises, et un second joueur qui ne miserait que lorsque le compte est positif : le concept du Gros Joueur était né.

Francesco a pris sa revanche sur les casinos à partir de 1971, en commençant par recruter une équipe de 6 compteurs et un Gros Joueur. Lorsque les compteurs donnaient le signal, le Gros Joueur entrait en action et misait d’énormes sommes. Du point de vue du casino, ce joueur n’était qu’un riche parieur qui ne suivait pas de stratégie particulière.

En quelques années, le parieur chanceux avait généré des millions de dollars.

L’équipe de Francesco a été mise à découvert par l’un de ses membres, Ken Uston, via son livre « The Big Player ». A cette époque néanmoins, Francesco avait déjà fait fortune. Ses méthodes ont inspiré de nombreux joueurs, y compris l’équipe des étudiants du MIT en 1996.

Lorsque Francesco s'est rendu compte que les casinos étaient hors limites pour lui, il s'est tourné vers les paris hippiques. Il passe la plupart des week-ends à l'hippodrome, pariant sur les chevaux avec ses trois frères.

Ken Uston : la référence

Ken Uston

Ken Uston est sans l’ombre d’une hésitation la référence en matière de comptage de cartes, gagnant des millions aux frais des casinos de Vegas et d’Atlantic City dans les années 70 et 80.

Uston et son équipe sont considérés par beaucoup comme les instigateurs de la toute première opération de compteurs de cartes à plusieurs joueurs. Une chose est certaine : Uston maîtrisait le jeu et le comptage de cartes de manière tout à fait exceptionnelle : lors de son tout premier voyage au casino de Fremont à Las Vegas, il a empoché 27 000 $ avec 7 mains à 500 $ en une heure.

Après avoir testé différentes méthodes de comptage de cartes, Uston et son équipe ont choisi le Hi Opt I comme système de prédilection pour se jouer des casinos. L’équipe se scindait en compteurs et en Gros Parieurs. Les premiers étaient chargés de compter les cartes et de faire signe aux Gros Parieurs quand il était temps pour eux de se lancer dans la partie et de placer d’importantes mises. L’équipe de Uston attendait d’avoir un avantage de 1.5 à 2% avant d’entrer en action.

L’équipe de Uston a été menacée d’arrestation et bannie de nombreux casinos après avoir remporté 200 000 $ au casino Sands.

Ayant dépensé tous ses gains en frais juridiques en se battant contre les casinos, Uston a été obligé de revenir à Vegas sous une autre identité, et avec une nouvelle équipe.

Le plus gros coup de l’équipe a sans doute eu lieu en 1977 avec le développement des machines à compter informatiques, qui pouvaient dire instantanément aux joueurs la meilleure conduite à adopter. Grâce à cette machine, l’équipe a empoché 20000 $ lors de leur première nuit au casino, et a continué de remporter un plus de 85% de leurs parties, jusqu’à ce que l’opération soit découverte à Lake Tahoe.

L'équipe de compteurs de Tommy Hyland

Tommy Hyland et ses équipe de compteurs de cartes ont terrorisé les casinos partout dans le monde pendant plus de 20 ans, en utilisant les mêmes systèmes de comptage de cartes que ceux que vous pouvez appliquer de chez vous pour jouer, et gagner, en ligne.

L'équipe de Hyland utilisait même des compteurs informatiques avant qu’ils ne deviennent illégaux. Hyland a donc leurré les casinos des centaines de fois, et ce en toute légalité ! Le comptage des cartes n’a jamais été illégal, et ne l’est toujours pas aujourd’hui, d’ailleurs.

Inspiré du livre de Ken Uston (Million Dollar Black Jack), et de la légende du jeu Stanford Wong, Hyland a réuni certains de ses amis et a formé une équipe de joueur, qui devait par la suite remporter des milliers de dollars lors de leur premier coup, en 1979.

Dans les années 1980, l’équipe de Hyland comprenait plus de 20 compteurs de cartes professionnels, dont le succès s’accompagnait de menaces de mort et autres kidnapping.

Tommy Hyland et les casinos n’ont jamais entretenu de relations particulièrement cordiales : en effet, être présent sur la liste de noire de l’époque et est traîné en justice par les casinos a fait de lui le joueur ennemi numéro 1.

Malgré tous les scandales autour des activités de compteurs de cartes de Tommy Hyland, il était aussi considéré comme un vrai Gentleman de la discipline et a rejoint le « Wall of Fame » du Black Jack en 2003, rejoignant ainsi les personnages qui l’ont inspiré pour devenir un véritable expert du comptage de cartes. Aucun autre compteur de cartes n’aura accompli autant que Tommy Hyland, et son succès est sans nul doute une source d’inspiration pour les joueurs du monde entier.

Scroll to Top